Soldes : faut-il accepter une proposition de stage ?

Avec la période des soldes, certains magasins (y compris des enseignes réputées) n’hésitent pas à faire appel à des stagiaires plutôt qu’à des salariés pour renforcer leurs effectifs. Pour ces magasins, recourir à des stagiaires constitue une véritable aubaine : une main d’oeuvre peu coûteuse, voire gratuite, qui effectue les mêmes tâches et horaires qu’un salarié lambda. Selon Le Parisien, certaines écoles privées proposeraient même directement à leurs étudiants ce type d’offre de stage, cautionnant ainsi ce genre de pratique.

Rappelons que l’embauche d’un stagiaire à la place d’un salarié est illégale, selon un décret publié en août 2006. En effet, ce décret stipule qu’un stagiaire ne peut en aucun cas remplacer un salarié, notamment « pour faire face à un accroissement temporaire de l’activité de l’entreprise ». Ces abus sont régulièrement dénoncés par le collectif Génération Précaire au moment des soldes ou des fêtes de fin d’année.

Dès lors, si vous souhaitez profiter des soldes pour renflouer vos comptes et qu’un tel stage vous est proposé, passez votre chemin. La demande des magasins en main d’oeuvre étant particulièrement forte en cette période, vous ne devriez avoir aucun mal à trouver un job de vendeur en CDD, à condition de vous y prendre suffisamment tôt.

- Soldes : faut-il accepter une proposition de stage ? -



Poster un commentaire

Complétez la case * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Copyright © 2016 | Guide du stagiaire | Tous droits réservés
L'utilisation de ce site web implique l'acceptation des Conditions générales d'utilisation.