Stage en entreprise > Législation stages > Droits du stagiaire > Embauche après le stage : quelle durée de période d’essai ?

Embauche après le stage : quelle durée de période d’essai ?

Mis à jour le 19/11/2021 -
Embauche apres stage periode d'essai

Devrez-vous effectuer une période d’essai après votre stage, si l’entreprise d’accueil vous embauche ? Selon l’article L1221-24 du Code du travail, si vous êtes recruté par l’entreprise d’accueil dans les 3 mois qui suivent la fin de votre stage de fin d’études, la durée du stage doit être déduite de la période d’essai, soit intégralement, soit de moitié.

Les missions proposées sont les mêmes que celles réalisées en tant que stagiaire

Si vous êtes embauché pour un emploi dont les missions sont équivalentes à celles qui vous ont été confiées lors de votre stage, la durée du stage doit être intégralement déduite de la période d’essai. Cela signifie que si vous avez effectué un stage de 3 mois et que la période d’essai prévue pour le poste est de 4 mois, vous n’aurez au final qu’1 mois de période d’essai à effectuer.

Les missions proposées diffèrent de celles réalisées en tant que stagiaire

Si l’emploi pour lequel vous êtes embauché diffère des missions que vous exerciez en tant que stagiaire, la période d’essai ne peut être réduite de plus de sa moitié. Autrement dit, si vous êtes recruté par votre entreprise d’accueil dans les 3 mois qui suivent la fin de votre stage, et que votre contrat de travail inclut une période d’essai de 6 mois, celle-ci peut être réduite jusqu’à 3 mois maximum.

Sachez néanmoins qu’il existe parfois des accords conventionnels qui prévoient des dispositions plus intéressantes pour le stagiaire. Renseignez-vous auprès du responsable RH de l’entreprise pour savoir si ce type de disposition existe (convention collective, accord de branche ou d’entreprise…).

Le recrutement a lieu plus de 3 mois après la fin du stage

Si votre entreprise d’accueil vous recrute plus de 3 mois après la fin de votre stage, la durée de votre stage ne peut être déduite de votre période d’essai, sauf mentions contraire au sein des accords collectifs.

Embauche d’un stagiaire : l’ancienneté est-elle prise en compte ?

Si vous êtes embauché par votre entreprise d’accueil après un stage d’une durée supérieure à 2 mois, la durée de ce stage doit être prise en compte dans le calcul des droits liés à l’ancienneté. Sauf mention contraire au sein des accords collectifs auxquels l’entreprise est soumise, il n’est pas possible de bénéficier de l’ancienneté si le stage qui précède votre embauche dure moins de 2 mois.

Articles à découvrir sur le même sujet

Quelle est la durée maximale d’un stage ?

Quelle est la durée maximale d’un stage ?

Quelle est la durée maximale autorisée par la loi pour un stage ? Est-il possible de prolonger la durée d'un stage ? Nous allons tenter de répondre à ces questions sur la...

Quelle protection sociale lors d’un stage ?

Quelle protection sociale lors d’un stage ?

Le statut de stagiaire permet de bénéficier d'une protection sociale plus ou moins étendue, selon le montant de la gratification versée lors du stage. Rassurez-vous : que...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Shares