Stage en entreprise > Après le stage > Soutenance de stage > Soutenance orale d’un stage : comment la réussir ?

Soutenance orale d’un stage : comment la réussir ?

Mis à jour le 18/11/2021 -
Soutenance stage : comment la reussir ?

Dès la fin de votre rapport de stage, il est nécessaire de préparer votre soutenance de stage. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la soutenance de stage (ou l’oral de stage) n’est pas un simple résumé du rapport de stage ou du mémoire de fin d’études. En effet, il faut se rappeler que votre jury aura normalement lu votre rapport de stage avant d’écouter votre présentation orale. Dès lors, la soutenance doit plutôt être pensée comme une analyse de votre expérience et une extrapolation de cette dernière. Nous allons donc vous donner quelques conseils pour réussir votre soutenance de stage.

Soutenance de stage : à quoi sert-elle ?

L’objectif principal de la soutenance de stage, également appelée « soutenance de rapport de stage », est de montrer que vous avez compris les théories apprises durant votre formation et que vous êtes capables de les mettre en application dans le cadre d’un stage pratique. Bien entendu, votre capacité à vous exprimer en public, votre maîtrise des sujets traités dans votre présentation et votre esprit de synthèse seront logiquement pris en compte dans la note qui vous sera attribuée.

Quelle est la durée d’une soutenance de stage ?

En règle générale, la durée d’une soutenance ou d’un oral de stage s’étale sur 20 minutes à 1 heure, rarement plus. Cette soutenance sera logiquement articulée en deux parties :

  • votre présentation orale (pendant environ 2/3 du temps)
  • les questions posées par le jury (1/3 du temps).

Oral de stage : comment s’y préparer ?

Comme pour toute présentation orale, l’entrainement est essentiel pour faire bonne impression face à votre jury.

Après avoir conçu votre PowerPoint, répétez oralement au moins deux fois votre soutenance de stage pour en maîtriser les grandes lignes et vous assurer que vous respectez bien la durée qui vous est imposée. Si ce n’est pas le cas, ajoutez ou supprimez des slides.

Prenez quelques notes avant votre soutenance pour pouvoir enchaîner plus facilement les différentes parties de votre présentation orale.

Quelques conseils pour maintenir l’attention de votre auditoire :

  • détachez-vous le plus possible de vos notes et/ou de votre PowerPoint (ne lisez pas vos supports !)
  • pensez à regarder votre jury régulièrement
  • évitez de rester statique
  • soyez souriant et dynamique
  • appuyez-vous sur différents supports (PowerPoint, paperboard, tableau…)
  • articulez et ne parlez pas trop vite
  • essayez de contrôler vos tics de langage (« euh », « alors », « en fait »…)
  • énoncez deux ou trois anecdotes intéressantes ou insolites issues de votre stage.

Enfin, cela peut paraître logique, mais une bonne nuit de sommeil et un repas équilibré peuvent contribuer à la réussite de votre oral de stage : vous aurez une meilleure maîtrise de votre stress et de vos émotions !

Plan et contenu de la soutenance orale d’un stage

Le plus souvent, une soutenance de rapport de stage ou de mémoire se structure en 3 parties : introduction, développement et conclusion.

Introduction

Dans cette partie de votre oral de stage, il s’agit de :

  • présenter le contexte de votre stage (entreprise, activité, poste occupé…)
  • préciser les raisons qui vous ont poussé à choisir ce stage
  • rappeler le thème ou la problématique de votre rapport de stage
  • annoncer le plan de votre présentation orale.

Durée estimée : 2 à 5 min

Développement

Dans la partie centrale de votre soutenance, votre travail consistera à :

  • rappeler succinctement les différents travaux que vous avez réalisés dans le cadre de vos missions
  • choisir une mission particulière que vous détaillerez : courte introduction présentant la mission, l’ensemble des travaux et analyses que vous avez dû réaliser au cours de cette mission (ainsi que les moyens / la méthodologie)
  • analyser cette mission de façon argumentée, indiquer les résultats que vous avez obtenus et établir un bilan global de cette mission (utilité pour l’entreprise, points de satisfaction et d’amélioration…)

Durée estimée : 15 à 30 min

Conclusion

Pour conclure votre soutenance de stage, sachez prendre du recul sur votre expérience :

  • Qu’avez-vous pensé de votre stage et de l’entreprise ?
  • Précisez ce que le stage vous a apporté d’un point de vue personnel et professionnel : Quelles qualités avez-vous pu développer ou améliorer ? Quelles compétences avez-vous acquises ?
  • Votre projet professionnel a-t-il évolué suite à ce stage : Pensez-vous travailler dans ce domaine à l’avenir (ou y effectuer un nouveau stage) ? A un poste similaire ?

Durée estimée : 2 à 5 min

Oral de stage : quelles questions le jury peut-il poser ?

Le jury d’une soutenance orale n’est normalement pas là pour vous piéger avec des questions déstabilisantes, même si cela peut se produire occasionnellement. Le but de ces questions est plutôt généralement de vous amener à développer des points qui ont été omis ou survolés.

Parmi les questions couramment posées lors d’un oral de stage, on trouve :

  • Pourquoi avez-vous choisi le sujet traité dans votre rapport de stage ou mémoire ?
  • Qu’est-ce qui vous a amené à la problématique évoquée ?
  • Pouvez-vous nous apporter des précisions sur la mission [xyz] réalisée lors de votre stage ?
  • Sur quoi avez-vous basé vos analyses ? (ouvrages, études, interviews, documentaires…)
  • Pouvez-vous répondre à votre problématique ?
  • Y a-t-il des questions auxquelles vous n’avez pas pu répondre ?
  • Que retenez-vous à l’issue de votre rapport ou mémoire de stage ?

Quels outils et supports utiliser lors de votre soutenance ?

Pour maintenir l’attention de votre jury, il est vivement conseillé de diversifier les supports utilisés pendant votre soutenance de stage : votre présentation dans un format de type PowerPoint (ou Google Slides), une vidéo (courte) pour illustrer un point particulier, des transparents (pour le plan de votre soutenance, un tableau, un graphique ou un organigramme), un paperboard ou un tableau (pour illustrer vos propos par des schémas).

Vous pouvez également utiliser des échantillons de produits, des affiches présentant la gamme de produits, ou des plaquettes commerciales pour rendre votre présentation plus dynamique.

Articles à découvrir sur le même sujet

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Shares