Rédiger un CV : contenu et mise en page

Rédiger son CV : nos conseilsRédiger un CV est indispensable à toute candidature de stage. D’ailleurs, sachez que le CV doit donner envie de convoquer le candidat en entretien après 15 à 30 secondes ! Par conséquent, il doit retenir l’attention du recruteur à la fois sur le fond et la forme. N’hésitez pas non plus à rédiger plusieurs CV différents en fonction du type de poste auquel vous postulez ou du secteur d’activité visé.

En fait, la rédaction d’un CV consiste en une photographie du parcours (scolaire, professionnel, extra-professionnel) du candidat à un moment donné… et doit tenir sur une page seulement ! Bien entendu, pour que votre CV soit efficace, ce dernier doit être mis à jour régulièrement.

1. Rédiger un CV : le contenu du CV

Lorsque vous commencez à rédiger un CV, l’élément le plus important à prendre en compte est le contenu. Dans le contenu d’un CV, vous retrouverez toujours les mêmes parties (sauf si l’on vous demande de ne pas faire apparaître certaines d’entre elles) :

  1. L’état civil du candidat : il est préférable d’aller à l’essentiel : indiquer vos nom, prénom, adresse, téléphone (mobile), e-mail, âge (plutôt que d’indiquer la date de naissance), situation familiale (célibataire, marié…), (mobilité géographique)
  2. La photo : elle n’est pas indispensable, mais il faut partir du principe qu’un recruteur mémorise plus facilement une candidature lorsqu’il peut y associer un visage
  3. L’accroche ou objectif de votre CV : pas forcément nécessaire pour un premier stage, cet élément renseigne le recruteur sur la nature du profil et/ou le projet professionnel du candidat. Il vaut mieux ne rien mettre, plutôt que de mentionner un objectif qui soit maladroit, inadapté ou qui vous cloisonne trop dans un domaine. Dans tous les cas, retenez que l’accroche doit :
    • être courte : insister sur une ou deux idées fortes
    • montrer la détermination du candidat : faire référence à une expérience passée, au poste actuel et ouvrir sur son avenir professionnel (Ex : Commercial, 2 ans d’expérience)
  4. La formation et l’expérience professionnelle : Lors de la rédaction d’un CV, ce sont les deux parties sur lesquelles vous devez passer le plus de temps. Elles montrent au recruteur votre environnement de compétences. En effet, un chargé de recrutement cherche avant tout des compétences, qui peuvent être mises en avant à la fois dans le cadre de la formation et au cours des différentes expériences, qu’elles soient professionnelles ou extra-professionnelles.
    • La formation : Préciser de quel(s) établissement(s) vous êtes diplômé, en quelle année, le domaine de spécialisation du diplôme, les éventuels mémoires/projets, mentions obtenues
    • L’expérience professionnelle : Dans cette rubrique, communiquez des informations précises, concises, et chiffrées, notamment concernant les missions exercées. Éliminez les expériences qui sont sans rapport avec votre futur emploi et qui alourdissent inutilement votre CV. Précisez les mois de début et de fin (ex : Juin-Décembre 2010), plutôt qu’un nombre de mois. Par ailleurs, il est conseillé de détailler les derniers postes exercés (pendant les 3 à 5 dernières années), qui sont sensés être les plus significatifs… et de se contenter de citer les postes plus anciens (dates, titre du poste, nom de l’employeur).
  5. Les langues et les connaissances informatiques :
    • Langues : Indiquez les langues que vous avez pu apprendre pendant votre cursus. Évitez de mentionner une langue que vous avez apprise il y a 5 ans mais que vous n’avez jamais réellement utilisée en pratique. Ensuite, jugez votre niveau de langue sans vous surestimer entre :
      • Langue maternelle : maîtrise parfaite de la langue et familiarité avec la culture locale
      • Bilingue : connaissance parfaite de la langue
      • Professionnel / Courant : bonne maîtrise et utilisation régulière dans le travail
      • Lu, écrit, parlé : bonne maîtrise et utilisation plus occasionnelle
      • Bonnes bases réactualisables / Niveau rapidement perfectible : niveau moyen.
    • Précisez également, pour chaque langue, les séjours passés à l’étranger dans le cadre de stages, semestres universitaires ou séjours linguistiques. Il est inutile de dire que vous ayez passé l’été aux Etats-Unis, si le but du voyage était purement touristique. De plus, si vous avez obtenu des notes honorables lors de vos tests linguistiques tels que TOEFL, TOEIC, WiDaF… indiquez votre note et la date du test en question.
    • Informatique : indiquez à la fois les logiciels utilisés dans le cadre professionnel et privé. Notez que la maîtrise des logiciels du pack Microsoft Office est devenue indispensable, les plus demandés étant bien sûr Word, Excel, Outlook et PowerPoint. Pour certains stages, le fait de maîtriser Microsoft Access ou Photoshop peut constituer un avantage indéniable dans la sélection des candidatures. L’utilisation courante d’autres logiciels plus spécialisés peut également vous être demandée selon le métier et le secteur d’activité visés.
  6. Autres activités : Vous placerez tout ce qui permettra au recruteur de mieux vous connaitre non professionnellement parlant. Reliez vos activités extra-professionnelles avec le poste souhaité : le football ou un autre sport collectif pour dire que vous aimez le travail d’équipe, l’appartenance à une association pour montrer votre engagement, la réalisation d’un projet étudiant, une passion que vous saurez confirmer lors d’un entretien… Évitez cependant de mentionner des activités à caractère sensible, telles que le rattachement à un mouvement politique…
  7. Quelques conseils supplémentaires :
    • Pour chaque expérience mentionnée dans votre CV, rappelez le nom du groupe auquel appartient l’entreprise dans laquelle vous avez travaillé, si vous craignez que cette dernière ne soit pas suffisamment connue
    • Mettez en valeur vos responsabilités (les objectifs atteints, les missions, projets accomplis, les budgets gérés…)
    • Montrez votre caractère sportif sans pour autant affirmer un niveau de professionnel (à moins que ce ne soit vraiment le cas) ni mentionner un niveau de débutant !
    • Mettez en évidence votre sens multiculturel et valorisez vos voyages.
    • Relisez bien votre CV, et demandez-vous pour chaque information mentionnée si cette dernière peut avoir de l’intérêt pour le recruteur.

2. Rédiger un CV : la mise en page du CV

Maintenant que vous savez rédiger un CV, passons à la mise en page du CV. Pour maximiser la lisibilité et l’impact de votre CV, ce dernier doit être esthétique, c’est à dire tout simplement bien présenté. Pour structurer votre CV, n’hésitez pas à utiliser différents styles au sein de votre texte (sans en abuser !) :

  • des puces pour lister les missions liées à un stage
  • des caractères gras pour mettre en évidence les postes occupés
  • des majuscules…

Voici les principales caractéristiques que doit présenter un CV :

  • Unique, clair et aéré
  • Sans fautes d’orthographe ou de syntaxe : n’hésitez pas à faire relire votre CV par un proche
  • Sincère, conforme à la réalité : vous pouvez « embellir » certaines expériences dans la façon de les présenter, mais veillez à ne jamais mentir sur vos expériences. En revanche, n’hésitez pas à détailler l’importance de votre rôle dans un projet. Mettez en valeur vos responsabilités.
  • Pour un étudiant, le CV doit normalement se limiter à une seule page. En revanche, si le parcours le justifie (notamment dans le cadre d’études longues rythmées par des stages ou de l’alternance), il peut être étendu à 2 pages
  • Concernant la rubrique « Expérience professionnelle », privilégiez une structure anti-chronologique, c’est-à-dire dans le sens inverse de l’ordre chronologique, à une structure thématique
  • La structure générale du CV doit être harmonieuse : utilisez un style unique pour distinguer chaque rubrique (ex : taille 12, gras, majuscules), titre de poste (ex : taille 12, gras), sous-titre (ex : taille 11, normal), description… Ceci facilitera la lecture de votre CV
  • Valorisez les éléments essentiels ou les points forts de votre CV, sans abuser des enrichissements typographiques.


Rédiger un CV : contenu et mise en page - Dernière mise à jour : 09/10/2012
Copyright © 2016 | Guide du stagiaire | Tous droits réservés
L'utilisation de ce site web implique l'acceptation des Conditions générales d'utilisation.